Personal tools

HIV/AIDS and the World of Work - Le VIH/SIDA et le monde du travail

16 – 27 May 2011, Turin, Italy, English & French (bi-lingual course) - 16 – 27 mai 2011, Turin, Italie, anglais & français (cours bilingue)

 

Link to the course platform for registered participants
http://socialprotection.itcilo.org/A904070
(password protected)

 

picture a904070 hiv/aids and the world of work

Context

Objectives

Participants

Programme

Methodology

Language

Cost of participation

Applications

 

In cooperation with:

logo ilo aids

Co-financed by:

cooperazione_italiana_en.jpg

Link to:

Flyer

Registration form

 

HIV/AIDS and the World of Work:
a prevention & social protection perspective

22.png

Le VIH/SIDA et le monde du travail:
dans une perspective de prévention et protection sociale

16 – 27 May 2011

28.png

16 – 27 mai 2011

Turin, Italy

44.png

Turin, Italie

English & French
(bi-lingual course)

30.png

anglais & français
(cours bilingue)

 

Version française

Context

Current global estimates show that approximately 33.4 million people are living with HIV. Nine out of ten people living with HIV are adults in their productive prime. Though there has been a significant increase in prevention and treatment services, a lot of work still needs to be done to achieve goals of universal access to HIV prevention, care and treatment. For every two people starting on treatment there are five new infections. So, on the one hand prevention remains a priority, and on the other hand, social protection for people living with and affected by HIV is essential to allow them to live a productive and dignified life.

The workplace is well positioned to contribute to response as it offers an entry point to reach young and adult populations. The ILO has developed and adopted an international labour standard on HIV/AIDS at the International Labour Conference in June 2010. The new standard strengthens and expands on the principles of the Code of practice, providing a solid foundation for the development of effective national workplace policies and programmes on HIV and AIDS. It covers all the important areas of national policies and programmes with regard to HIV and AIDS, as well as implementation and follow-up.

The ILO code of practice on HIV/AIDS and the world of work, developed in 2001, offers guidance to governments, employers and workers to help them develop HIV/AIDS workplace policy and programmes. The Code promotes a rights-based approach focusing on reducing stigma and discrimination. The code applies to both the formal and informal economies, and contemplates measures to be taken for prevention and social protection of workers.

Social protection mechanisms seek to ensure the widest possible coverage of services: access to social security and insurance schemes, health care and other mechanisms such as cash transfers¸ disability and death and survivors' benefits to support those living with or affected by HIV. Social protection also contributes to reducing the vulnerabilities of individuals that might be at risk of contracting HIV and therefore plays a role in prevention. The UN Social Protection Floor (SPF) Initiative promotes universal access to essential social transfers and services at the national level. Policy makers, ILO constituents, members of Country Coordinating Mechanisms of the Global Fund, as well as planners and decision-makers of national social protection mechanisms, are called upon to work jointly on the issues of HIV prevention and social protection.

Against this background, the International Training Centre of the ILO and the ILO Programme on HIV/AIDS are offering a capacity building course on HIV/AIDS and the world of work, with a prevention and social protection perspective. 

top

Objectives

The course aims to strengthen the capacity of planners and social actors to develop and implement workplace policies and programmes on HIV and AIDS that build on and benefit from the decent work approach, covering rights, prevention, employment issues, social protection aspects and social dialogue.
At the end of the training, the participants will have increased knowledge and skills that will enable them:

  • To understand the policy and legal environment for HIV/AIDS in the world of work, based on the principles of the ILO code of practice and the new international labour standard on HIV/AIDS and the world of work. This knowledge will enable participants to develop effective HIV and AIDS workplace policies at the national, sectoral and enterprise levels in their countries.
  • To strengthen HIV prevention in the world of work, covering formal and informal economies, communities, engaging private sector and people living with HIV. This knowledge will enable participants to develop practical approaches for undertaking/expanding prevention programmes for workers in formal as well as informal economies.
  • To apply social protection approaches/models and understand their importance in contributing to prevent HIV and mitigate its impact on people living with or affected by HIV. This knowledge will enable participants to apply social protection approaches for offering care, treatment, social security, and income support to people living with HIV or affected by HIV. 

top

Participants' profile

The course is designed for:

  • Policy planners and advisers from relevant governmental structures such as:
    • Ministries of Labour (officials dealing with occupational safety and health, HIV, vocational training, social health insurance, social security, labour administrators/inspectors etc.);
    • Ministries of Health, National AIDS Commissions, Country Coordinating Mechanisms of the Global Fund, National Human Rights Commissions;
    • Other relevant ministries;
  • Representatives of employers' and workers' organizations, business coalitions, public and private sector enterprises, and other non-governmental organizations;
    • Planners, advisers and professionals dealing with social protection mechanisms;
    • Representatives of multilateral/bilateral development agencies, UNAIDS, co-sponsors.

As an organization dedicated to fundamental human rights and social justice, the ILO is taking a leading role in international efforts to promote and realize gender equality. In line with this ILO focus, women candidates are especially welcome. 

top

Programme

The training programme will cover the following topics:

  • HIV/AIDS in the world of work: policies, strategies, tools, legal frameworks, standards, advocacy to extend and strengthen responses, with particular reference to the ILO code and the new international labour standard on HIV/AIDS;
  • Reducing HIV-related stigma and discrimination and engagement of people living with HIV in the response;
  • HIV prevention in the world of work including targeted interventions to reach most at risk populations and workers in economic sectors where working situation and conditions may enhance the risk of HIV infection, like mobile and migrant workers; action at the enterprise level, initiatives reaching out beyond workplaces to supply chains, communities/informal economy workers, and integrating workplace interventions in the National AIDS strategies;
  • Link between HIV and TB and the need to address HIV-TB co-infection in the world of work;
  • The role of the national social protection floor offering basic protection for HIV vulnerable and positive people, understanding social protection mechanisms; social security, occupational safety and health, health insurance, social pensions, conditional cash transfers and other forms of income support;
  • Impact mitigation strategies, including employment opportunities and income-generating activities for people affected by HIV; and
  • Update on HIV epidemic: basic knowledge and recent trends.

top

Methodology

The ITC promotes a three phase approach in its learning activities:

  • Phase I: Pre-course information on the Internet-based learning platform – three weeks before the course.
  • Phase II: Face-to-Face workshop – two week course in Turin.
  • Phase III: Post-Training on the Internet-based learning platform – following the face to face course.

During the course an action-oriented, highly participative approach will be used with particular attention to sharing international experience with a view to adaptation and practical application. Training methods will combine lectures and discussions, case studies, open space discussions, group work and individual exercises.

top

Languages

In order to foster interregional experience-sharing, the course will be offered in French and in English, with simultaneous interpretation.

top

Cost of participation

Participation in the course costs 3,250 Euros (course fees 1,570 Euros and participant subsistence 1,680 Euros), excluding international air travel. This is payable in advance. This covers: tuition fees; the use of training facilities and support services; training materials and books; accommodation and full board at the Centre’s campus; a lump sum for incidental expenses; emergency medical care and insurance.

top

Applications

Applicants should use the online registration form to enrol to the course. At a later stage applicants will be requested to provide a nomination letter from the sponsoring institution indicating how their participation will be financed.

Nomination letters should be addressed to:

Ms Ginette Forgues
Manager Social Protection Programme
International Training Centre of the ILO
10, Viale Maestri del Lavoro
10127 Turin, Italy

and sent by E-mail or by Fax +39 011 693-6548 no later than 8th of April 2011.

Please note that if a Schengen visa for Italy is needed, the time required is on average at least three weeks.

 

Link to the online registration form

top

 

 

picture a904070 le vih/sida et le monde du travail

Contexte

Objectifs

Participants

Programme

Méthodologie

Langues

Frais de participation

Inscriptions

 

En collaboration avec:

Cofinancé par:

cooperazione_italiana_fra.jpg

Lien vers:

Brochure

Formulaire d'inscription

 

HIV/AIDS and the World of Work:
a prevention & social protection perspective

22.png

Le VIH/SIDA et le monde du travail:
dans une perspective de prévention et protection sociale

16 – 27 May 2011

28.png

16 – 27 mai 2011

Turin, Italy

44.png

Turin, Italie

English & French
(bi-lingual course)

30.png

anglais & français
(cours bilingue)

 

English version

 

Contexte

Selon les estimations actuelles, environ 33,4 millions de personnes dans le monde vivent avec le VIH. Neuf personnes sur dix vivant avec le VIH sont des adultes dans la fleur de l’âge. En dépit des améliorations considérables au niveau des services de prévention et de traitement, il reste énormément à faire pour réaliser les objectifs visant à assurer un accès universel à la prévention, à la prise en charge et au traitement du VIH. Pour deux personnes qui entament un traitement, cinq nouvelles infections sont découvertes. Si, d’une part, la prévention reste une priorité, de l’autre, il est essentiel de garantir une protection sociale aux personnes vivant avec le VIH et touchées par le virus afin de leur permettre de mener une vie productive et digne.

Le lieu de travail est donc bien placé pour participer à la réponse puisqu’il offre des possibilités de prendre contact avec les populations jeunes et adultes. La Recommandation concernant le VIH et le sida et le monde du travail, adoptée en 2010 par la Conférence internationale du travail est une norme unique en son genre. La Recommandation renforce et étend les principes du Recueil de directives pratiques et établit une base ferme pour la définition de politiques et de programmes nationaux efficaces sur le VIH et le SIDA sur le lieu de travail. Elle couvre les politiques et programmes nationaux sous tous les aspects importants en matière de VIH et sida, la mise en oeuvre et le suivi de la norme.
Le Recueil de directives pratiques du BIT sur le VIH/SIDA et le monde du travail, rédigé en 2001, a pour but d’aider les gouvernements, les employeurs et les travailleurs à concevoir des politiques et des programmes relatifs au VIH/SIDA sur le lieu de travail. Il encourage une approche fondée sur les droits se concentrant sur l'élimination des stigmatisations et des discriminations. Le Recueil s’applique aux économies formelle et informelle, et envisage des mesures à adopter pour renforcer la prévention des travailleurs et accroître leur protection sociale.

Les mécanismes de protection sociale s’efforcent de garantir une couverture de services la plus vaste possible : accès aux régimes de sécurité sociale et d’assurance, aux soins de santé et aux autres mécanismes comme les transferts sociaux, les indemnités en cas de décès ou d’invalidité et les prestations de survivants pour soutenir les personnes vivant avec le VIH ou touchés par le virus. La protection sociale participe également à la réduction de la vulnérabilité des individus exposés au risque de contracter le VIH et joue donc un rôle dans la prévention. L’Initiative des Nations Unies pour un socle de la protection sociale promeut l’accès universel aux transferts et aux services sociaux essentiels au niveau national. Les responsables politiques, les mandants de l’OIT, les membres des Instances de coordination nationale du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, de même que les planificateurs et les décideurs politiques des mécanismes nationaux de protection sociale sont invités à travailler ensemble sur les thèmes de la prévention du VIH et de la protection sociale.

C’est dans ce contexte que le Centre international de formation de l’Organisation internationale du Travail et le programme de l’OIT sur le VIH/SIDA ont décidé de concevoir un cours de renforcement des capacités sur le VIH/SIDA et le monde du travail du point de vue de la prévention et de la protection. 

top

Objectifs

La formation entend renforcer les capacités des planificateurs et des acteurs sociaux à concevoir et mettre en oeuvre des politiques et des programmes sur le VIH et le sida sur le lieu de travail qui se fondent sur l'approche du travail décent et en tirent avantage, en abordant les droits, la prévention, les problèmes d’emploi, les aspects de la protection sociale et le dialogue social.

À la fin de la formation, les participants disposeront de meilleures connaissances et de compétences accrues qui leur permettront de :

  • Comprendre l’environnement politique et juridique du VIH/SIDA dans le monde du travail sur base des principes du Recueil de directives pratiques du BIT sur le VIH/SIDA et le monde du travail, ainsi que de la recommandation concernant le VIH et le sida et le monde du travail. Ces connaissances permettront aux participants de concevoir des politiques efficaces sur le VIH et le sida sur le lieu de travail au niveau national, sectoriel et des sociétés dans leur pays.
  • Améliorer la prévention du VIH dans le monde du travail, couvrant les économies formelle et informelle et les communautés, et faisant participer le secteur privé et les personnes vivant avec le VIH. Ces connaissances permettront aux participants de concevoir des approches pratiques pour mener/étendre des programmes de prévention pour les travailleurs dans les économies formelle et informelle.
  • Appliquer des approches/modèles de protection sociale et comprendre l’importance de leur participation dans la prévention du VIH et l’atténuation de son impact sur les individus vivant avec le VIH ou touchés par le virus. Ces connaissances permettront aux participants de recourir à des approches de protection sociale pour l’offre de soins, de traitements, de sécurité sociale et de garantie de revenu aux personnes vivant avec le VIH ou touchées par le virus.

top

Participants

Le cours est prévu pour :

  • des responsables de la planification politique et des conseillers des structures gouvernementales intéressées:
    • ministères du Travail (fonctionnaires chargés de la sécurité et de la santé au travail, du VIH, de la formation professionnelle, de l’assurance maladie, de la sécurité sociale, de l’administration/inspection du travail, etc.) ;
    • ministères de la Santé, Comité national de lutte contre le sida, Instances de coordination nationale du Fonds mondial, Commissions nationales des droits de l'homme, etc.;
    • autres ministères concernés.
  • des représentants d’organisations d’employeurs et de travailleurs, de coalitions d’entreprises, de sociétés des secteurs public et privé, et d’autres organisations non gouvernementales;
    • des planificateurs, des conseillers et des professionnels chargés des mécanismes de protection sociale;
    • des représentants d’agences de développement multilatérales/bilatérales, ONUSIDA, co-parrains.

En tant qu’organisation dévouée aux droits humains fondamentaux et à la justice sociale, l’OIT endosse un rôle de premier plan dans les efforts de promotion et de réalisation de l’égalité des genres. Conformément à cet objectif, les femmes sont fortement encourager à poser leur candidature.

top

Programme

Le programme de formation abordera les thèmes suivants :

  • Le VIH/SIDA dans le monde du travail : politiques, stratégies, outils, cadres légaux, normes, plaidoyers pour étendre et améliorer les réponses, en se référant particulièrement au Recueil de directives pratiques du BIT et à la nouvelle norme internationale du travail sur le VIH/SIDA ;
  • Réduction des stigmatisations et des discriminations liées au VIH et participation des personnes vivant avec le VIH ;
  • Prévention du VIH dans le monde du travail, y compris des interventions ciblées pour atteindre les populations à risque et les travailleurs des secteurs économiques dont les situations et les conditions de travail pourraient augmenter les risques d’infections au VIH, comme les travailleurs mobiles et migrants, des actions au niveau des sociétés, des initiatives s’étendant au-delà des lieux de travail vers les chaînes d’approvisionnement, les communautés/travailleurs de l’économie informelle ; et intégration des interventions sur le lieu de travail aux stratégies nationales de lutte contre le SIDA ;
  • Liens entre le VIH et la tuberculose, ainsi que le besoin d’aborder le problème de la coïnfection VIH/tuberculose dans le monde du travail ;
  • Le rôle de la protection sociale minimale au niveau national, offrant une protection de base pour les personnes exposées au VIH ou atteintes du virus et comprendre les mécanismes de protection sociale ; la sécurité sociale, la santé et la sécurité au travail, l’assurance maladie, les pensions sociales, les transferts monétaires assortis de conditions et autres formes de garanties de revenu ;
  • Stratégies d'atténuation de l’impact, y compris des possibilités d’emploi et d’activités génératrices de revenus pour les personnes touchées par le VIH ; et
  • Dernières informations sur l’épidémie de VIH : connaissances de base et dernières tendances.

top

Méthodologie

Le CIF adopte une approche en trois étapes:

  • Étape I: Information avant le cours sur une plateforme Internet – trois semaines avant le cours
  • Étape II: Cours résidentiel – cours de deux semaines à Turin
  • Étape III: Suivi après le cours sur la plateforme Internet – suivi du cours résidentiel

Pendant le cours une approche participative sera utilisée, incluant le partage d’expériences internationales en vue d’une adaptation et d’une application pratique. Une combinaison de exposés et discussions, études de cas, discussions en espace ouvert (open space), travaux de groupe et exercices individuels sera utilisée.

top

Langues

Dans le but d’encourager le partage d’expériences interrégionales, le cours sera offert en français et en anglais, avec interprétation simultanée.

top

Frais de participation

Les coûts de participation, ne comprenant pas les frais de transport aérien international, s’élèvent à 3,250 Euros (1,570 Euros pour les frais de scolarité et 1,680 Euros pour les frais de subsistance) payables à l’avance. Cette somme couvre les droits d’inscription, l’utilisation des infrastructures de formation et des services de soutien, le matériel de formation, le logement et la pension complète au campus du Centre de formation. Une indemnité forfaitaire est prévue pour les dépenses courantes ainsi qu’une assurance pour des soins médicaux d’urgence.

top

Inscriptions

Les candidats doivent renvoyer le formulaire d'inscription électronique afin de vous inscrire au cours. Nous demanderons les candidats de bien vouloir nous envoyer, dans un deuxième temps, une lettre de nomination de l’institution qui financera leur participation au plus tard le 8 avril 2011 à l’adresse suivante:

Mme Ginette Forgues
Cheffe du Programme de Protection Sociale
Centre International de Formation de l’OIT
10, Viale Maestri del Lavoro
10127 Turin, Italie

par courriel ou par fax: +39 011 693-6548.

Veuillez noter que si vous nécessitez d'un visa Schengen le temps moyen requis est d'au moins trois semaines.

 

Lien vers le formulaire d'inscription

 

top

Open courses
 
Sections